logo

Category : Photographie

03 Oct 2016

[Pink Lady Tour acte XI] Rose @ Vulbens

Comme le veut l’adage : toutes les bonnes choses ont une fin.

Jeudi 29 septembre le clap final est tombé sur le Pink Lady Tour de Rose à l’Etincelle à Vulbens.

Une dernière date c’est toujours un grand moment d’émotion doublé d’un petit sentiment de manque quand les lumières s’éteignent. Mais c’est aussi un nouveau départ avec l’attente impatiente du prochain album.

J’ai déjà remercié Rose plusieurs fois dans le passé sur ce blog (et ailleurs) pour tous ces magnifiques moments qu’elle nous offre sur scène qui font qu’on est présents encore et encore sur une même tournée quitte à traverser la France en voiture, en avion ou en train.

Mais aujourd’hui je voudrais aussi la remercier pour la chance qu’elle m’offre de la photographier sans restrictions à chaque concert. Si c’était au départ une opportunité incroyable c’est devenu aujourd’hui bien plus que cela. C’est la seule artiste que je photographie non pas avec mon œil mais avec mon cœur.

Merci Keren !

Et à très bientôt…

Les photos par ici :

Rose @ Vulbens

#PinkLadyTour - 29.09.2016

Ps : une mention spéciale au personnel de la salle qui a été l’un des plus agréables depuis le début de la tournée. Merci à eux pour leur accueil !

19 Août 2016

[Pink Lady Tour acte X] Rose @ Brussels Summer Festival

Je n’avais pas vu Rose depuis sa date à Clermont-Ferrand en mars et ça commençait à me manquer !

J’ai donc fait un petit tour à Bruxelles le week-end dernier pour découvrir enfin la formation à trois avec Thomas Semence à la guitare et Mathieu Coupat au piano.

Le premier constat c’est que la scène semble vide sans batteur et bassiste, les habitudes sont ancrés dans la mémoire.

Mais on oublie bien vite les absents le temps du concert pour se laisser transporter par ce trio qui excelle.

On me demande souvent : pourquoi voir plusieurs fois le même concert ?

Rose c’est une chanteuse que j’aime avoir sous mon objectif, c’est comme si mon appareil travaillait tout seul. A force d’observation j’arrive à anticiper certaines photos alors que c’est pourtant la chanteuse la moins routinière que j’aie pu avoir dans mon viseur.

Le facteur photographique mis de côté, ma réponse à la question ci-dessus est invariable : allez voir Rose au moins deux fois pour comprendre, le concert n’est jamais le même.

J’ai vu beaucoup d’artistes, même peu connus, dont le tour de chant et les transitions sont réglés au millimètre. Rose s’autorise l’improvisation, ça la rend humaine et proche de son public.

Elle l’a une nouvelle fois démontré samedi soir à Bruxelles alliant humour et émotion pour nous livrer un magnifique concert malgré une setlist raccourcie, festival oblige…

Si vous ne l’avez jamais vue sur scène, il vous reste deux dates du Pink Lady Tour pour vous rattraper !

Les photos par ici :

Rose @ BSF

#PinkLadyTour - 13.08.2016

Je n’avais rien écrit, mais les photos des dates de Lyon et Clermont-Ferrand en début d’année sont dans la galerie :

Rose @ Clermont-Ferrand

#PinkLadyTour - 20.03.2016

Rose @ Lyon

#PinkLadyTour - 19.03.2016

15 Juin 2016

Lilla, Garance & Kaceo @ Léman Seine Festival

Le 3 juin dernier j’ai passé, au Chat Noir de Carouge, une fort agréable soirée en compagnie de licornes et de jeunes chanteurs francophones prometteurs. Quelques semaines auparavant j’avais vu passer le « Léman Seine Festival » sur les pages d’artistes que je suis sur Facebook.
Bien entendu le terme « Léman » avait immédiatement retenu mon attention ! Mais quelle déception quand j’ai vu qu’en fait le festival se déroulait à Paris.

Puis tout à coup, le match retour à Genève : YOUHOU !

Un très chouette moment en compagnie d’une jolie découverte, Lilla jeune chanteuse genevoise à la voix cristalline, et de deux confirmations, Garance et ses idées rock qui m’avaient déjà séduite lors du Prix Georges Moustaki et Kaceo le groupe genevois à l’énergie débordante et contagieuse déjà croisé lors de la soirée de la SRT fin 2015.

Ce festival est une excellente idée, j’espère qu’il donnera lieu à d’autres éditions !

Les photos par ici :

 

29 Déc 2015

L’Islande…

L’Islande…

C’est pour moi tout d’abord des photos sur un album de Zazie, un coup de foudre pour ces paysages d’une beauté incroyable qui me semblaient inaccessibles, là bas sur le toit du monde…

L’Islande…

C’est quelques années plus tard, alors que ma vie était chaotique depuis plusieurs mois, une furieuse envie de photographier des aurores boréales au réveil un matin d’août. Une semaine après mes réservations étaient faites, je partirais seule « à l’aventure » le mois de mars suivant.

L’Islande…

C’est la claque prise en arrivant sur place à cause de cette impression d’être rentrée « chez moi »… Comme si j’avais déjà vécu là un jour. Je suis revenue grandie de ce voyage, plus sûre de moi tout en ayant laissé là-bas une part de moi-même. Je me suis promise dans l’avion du retour de revenir. C’est ce que j’ai fait chaque année depuis…

L’Islande…

C’est ces paysages noirs incroyables découverts en hiver qui me fascinent tant mais désormais aussi ces mêmes paysages emplis de contraste en été qui changent l’apparence du pays mais en en rien l’amour que je peux lui porter. C’est beau en n’importe quelle saison ! Certains me diront que je ne suis pas objective, sûrement ont-ils raison, mais à ceux-ci je répondrai tout de même que s’ils en ont la possibilité, qu’ils aillent vérifier par eux-même.

L’Islande…

C’est les aurores boréales, ce phénomène naturel qui n’a pas d’égal en terme de beauté. Ce spectacle, qui me semblait encore hors d’atteinte il n’y a pas si longtemps, qui me met les larmes aux yeux chaque année. On se sent si peu de choses face à l’immensité de l’univers…

L’Islande…

C’est ces immensités dans le paysage qui me font me sentir libre, hors de ce monde qui me pèse bien souvent, hors de cette ville anxiogène dans laquelle je me rend chaque jour pour travailler, loin du bruit constant de la civilisation…

L’immensité…

C’est peut être ça en fait l’Islande : un endroit où l’on se sent tellement petit que cela force l’humilité, nous rappelle que l’être humain n’est que de passage sur cette terre qu’il dévaste sans la moindre culpabilité…

L’Islande…

Là-bas je respire, je revis, je vis…

Les photos par ici :

21 Déc 2015

[Pink Lady Tour acte VII] Rose @ Tours

On m’a souvent demandé pourquoi j’allais voir plusieurs fois le même concert, ma réponse est toujours identique : avec Rose ce n’est jamais le même concert.

A chaque fois il y a un petit truc en plus, en moins, ça dépend du public, de la salle, de l’artiste, de mon humeur…

Et puis il y a ces soirs où dès le début tu te dis que c’est spécial. Et plus le concert avance plus tu te rends compte que tu es en train de vivre non pas un concert mais LE concert.

Tours était de ceux là. Une salle magnifique, un public génial, une émotion palpable, une artiste à fleur de peau et une petite fille qui a fait fondre la salle entière.

Rose nous a donné le ton dès la première chanson avec une version de Je compte vraiment excellente. Puis au rappel nous avons eu la surprise et le plaisir de la voir s’installer au piano pour nous livrer une version magnifique de J’ai, accompagnée de Thomas Semence à l’harmonica.

C’était un concert à la fois fort mais en même temps tout en sensibilité, celui pour lequel tu es là si souvent, celui qui te marquera bien plus que les autres.

Une mention spéciale pour Mais ça va et cette petite voix qui s’est élevée du public, submergeant l’artiste d’émotion (et nous avec !).

C’était mon dernier concert pour 2015 et je peux vous dire qu’il restera longtemps dans ma mémoire !

Merci Rose ! <3

Les photos par ici :

Rose @ Tours

#PinkLadyTour - 11.12.2015

18 Déc 2015

[Pink Lady Tour acte VI] Rose @ Festival Bonsoir Paris !

Puisque mon train pour Tours le lendemain s’arrêtait à Paris, j’en ai profité pour faire un petit détour par le Théâtre de l’Alliance Française où se déroulait le Festival Bonsoir Paris.

Ce qui m’a le plus marqué ce soir là c’est le froid quasi sibérien que l’on a dû affronter pendant l’attente… Celui qui te fait limite t’endormir quand tu arrives au chaud dans la salle.

Cependant après une première partie un peu trop « originale » pour moi, Rose nous a réchauffé et ce sans la moindre somnolence 😉

Le gros moment émotion c’est le duo avec Loane sur Je me manque. Je suis une admiratrice inconditionnelle de cette chanson et c’était tellement beau que j’ai senti monter les larmes derrière mon viseur !

La salle n’étant pas très grande c’est très sympa pour faire des photos, ce n’est pas toujours facile de pouvoir bouger pendant le concert alors ce soir là je me suis fait plaisir 🙂

Les photos par ici :

Rose @ Bonsoir Paris !

#PinkLadyTour - 10.12.2015

23 Nov 2015

[Pink Lady Tour acte V] Rose @ Neuves-Maisons

Pour la première fois je me suis rendue à un concert de Rose le cœur lourd. Lourd pour les victimes des attentats de la veille, pour leurs familles, pour notre monde qui dérive…

Comment j’allais pouvoir m’amuser alors que moins de 24 heures avant des gens avaient laissé leur vie dans une salle de concert ? J’ai même espéré par instants recevoir une annulation de dernière minute.

Je n’avais pas peur non, je trouvais ça juste déplacé.

Mais les artistes (double plateau avec Vianney ce soir là) ont eu le courage de maintenir le concert alors j’ai mis mon briquet dans la poche, pris mon sac photo et je me suis rendue à Neuves-Maisons. S’ils répondaient présents, on se devait de faire la même chose ! On se devait d’être plus vivants que jamais. Debout pour ceux qui ne le pouvaient plus, victimes de la folie humaine, que ce soit à Paris ou ailleurs…

Peu après la sortie de scène de Vianney (je n’ai pas de photos, je n’avais pas le droit), Rose et ses musiciens ont pris sa place. Ils étaient beaux ! Les chemises noires remplaçant les habituelles chemises en jean.

Et contre toute attente nous avons réussi à chanter et nous amuser, nous laissant porter par la musique. Nous avons même réussi à rire, avec une mention spéciale au duo avec Joyce Jonathan invitée de dernière minute sur La Liste.

Rose nous a offert un beau concert, chargé d’une émotion palpable et emprunt de sobriété, au cours duquel j’ai à plusieurs reprises délaissé mon appareil photo au profit de mon briquet, il m’a semblé plus important que jamais ce soir là d’allumer une flamme, symbolique et emplie d’amour.

♫♪♫ On dit que ce monde a froid aux yeux
Qu’il a de la merde dans les cieux
Que les prières n’vont pas bien haut
Et si t’apprends des gros mots
Tu pourras t’en prendre aux étoiles
Ca leur f’ra pas d’mal ♫♪♫

Les photos par ici :

Rose @ Neuves Maisons

#PinkLadyTour - 14.11.2015

 

18 Nov 2015

[Pink Lady Tour acte IV] Rose @ Marly

Il y a eu ce road trip qui m’a fait traverser la Suisse en direction du nord avec grand plaisir.

Il y a eu cette impatience d’arriver, cette impatience de retrouver Rose sur scène.

Il y a eu ce beau concert, dans une chouette salle qui m’a donné l’occasion de prendre des photos depuis la « scène » assise à côté de Mathieu Coupat.

Il y a eu ce public sympathique.

Il y a eu Rose qui nous a offert une superbe prestation avant de nous rejoindre pour les dédicaces.

Et puis il y a eu cette terrible annonce… Ces quelques mots qui ont retiré les sourires des lèvres pour les remplacer par de la peur et de l’inquiétude.

Une pensée particulière pour toutes ces personnes qui ce soir là sont parties de chez elles avec le même but que moi : passer du bon temps en musique ou avec des amis, mais qui n’ont pu rentrer auprès des gens qu’elles aimaient, victimes de la folie religieuse. RIP.

♫♪♫♪

On dit que ce monde bat la chamade
Et pas loin d’chez nous ça barde
Pour de l’or pour de la terre
Et si t’apprends ta grammaire
Tu sais qu’avec le verbe « avoir »
On est jamais peinard

♫♪♫♪

Les photos par ici :

Rose @ Marly

#PinkLadyTour - 13.11.2015

 

04 Nov 2015

Promenade automnale

En attendant les photos d’Islande quelques photos prises lors d’une balade automnale au Lac de Vallon dimanche dernier 🙂

[edit : avec la nouvelle version du site, je redirige désormais vers les galeries contenant les photos :)]

Les photos par ici :

26 Oct 2015

Soirée de la SRT (Aliose & Kaceo) @ Théâtre du Grütli

Vendredi dernier la SRT organisait une soirée gratuite au Théâtre du Grütli à Genève au cours de laquelle Aliose et Kaceo se sont produits en live.

Ce sont les seconds qui ont ouvert la soirée. Au contraire d’Aliose je ne les connaissais pas.

Ils sont sympas, ils sont marrants et leurs textes sont intelligents, c’était donc une jolie découverte.

C’est l’un de ces groupes que l’on découvre au détour d’une scène et qui donnent envie d’approfondir l’expérience en quittant la salle.

Quant à Aliose, je les ai connus au hasard de Deezer il y a deux ans environ mais je n’avais jamais eu l’occasion de les croiser sur scène.

J’avais hâte, je n’ai pas été déçue.

Il me semble que c’est Valérie Ogier d’Option Musique qui a utilisé le mot « magique » lorsqu’elle a présenté le duo, il n’y a pas de mot plus juste pour décrire ce que j’ai ressenti lors de leur prestation. Ils touchent juste là où il faut pour qu’on se laisse emporter dans leur univers.

Une mention spéciale pour la chanson en rappel sans micro, juste leurs voix et une guitare qui ont captivé le public réfugié dans un silence total, comme s’il retenait son souffle devant un si beau moment de musique.

Une belle soirée donc avec un seul défaut : c’était trop court ! 🙂

Les photos :